L'assistance à maîtrise d'ouvrage

Architecte

Engagé par un client privé ou public, l’architecte réalise tout d’abord une étude de faisabilité du terrain. Puis il fait une première esquisse du projet sous forme de plans précisant l’implantation et la répartition des volumes. Il doit prendre en compte à la fois les contraintes d’ordre réglementaire (techniques et urbanistiques), les exigences du client (budget, type de travaux, délais de livraison) et de plus en plus les aspects et enjeux liés à la transition écologique (matériaux durables et isolants, rôle du numérique...).
 
Après accord du client ou du commanditaire, il réalise un avant-projet qui indique le type de matériaux, les couleurs choisies, les surfaces à construire, l’estimation globale du coût des travaux et les délais de réalisation.  L’architecte dessine les plans d’exécution. Il contacte plusieurs entreprises du bâtiment et examine les différentes propositions qui lui sont faites avant de faire son choix (il compare les prix, les qualifications de l’entreprise).
 
Il rédige un document détaillant la nature des prestations de chaque corps de métiers (maçons, menuisiers, électriciens, etc.) ainsi que les caractéristiques des matériaux préconisés qu’il remettra à l’entrepreneur avec le plan de l’avant-projet. Les travaux peuvent alors commencer. L’architecte en assure la direction technique en qualité de maître d’œuvre d’exécution. Il coordonne les travaux jusqu’à la réception de l’ouvrage.

Fiche métier

En savoir plus

BIM manager

La fonction de BIM manager est un métier récent qui se développe de plus en plus dans le domaine du BTP et du génie civil pour gérer le cycle de vie d'un bâtiment ou d'une infrastructure, de sa conception à sa démolition. 
 
Sorte de maquettiste numérique en chef, le BIM manager a pour mission de mettre en œuvre, de gérer et de coordonner une démarche BIM, processus d'ingénierie collaborative basée sur une maquette partagée par les différents intervenants d'un projet de génie civil ou de construction. Son objectif : améliorer la gestion et le suivi d'un projet, faciliter la prise de décision tout en maîtrisant la gestion des coûts et les contraintes techniques, réglementaires et environnementales.
 
Le BIM manager définit en amont les règles et outils de cette plateforme collaborative (charte, mode d'intervention...) ou maîtres d'œuvre et maîtres d'ouvrage sont amené.e.s à interagir dans leur domaine de spécialité (intégration des spécifications techniques, programmation des interventions et avancement, autorisations et réglementations..). Tout au long du projet, il veille à son optimisation, coordonne et manage les équipes à travers l'animation de réunions, établit des rapports et des synthèses techniques. Le BIM manager travaille en collaboration avec le BIM modeleur chargé de développer la maquette numérique, le BIM coordinateur chargé de la gestion des différents modèles BIM d'un projet.
 
Le BIM manager est employé au sein de bureau d’études techniques, cabinet d’architectes, de cabinets d'économistes de la construction, d'entreprises de BTP. Le métier de BIM manager nécessite des qualités de management, d'analyse, de synthèse, de communication. Il implique également de la rigueur, de grandes facilités d'adaptation et la maîtrise des logiciels métiers. Autant de compétences qui expliquent pourquoi ce poste est généralement confié à des professionnels expérimentés qui ont déjà une bonne approche et connaissance de la démarche BIM.

Fiche métier

En savoir plus

Conducteur(trice) de travaux

Le conducteur de travaux / la conductrice de travaux est une personne de terrain et ses activités varient beaucoup selon la taille du chantier et la structure de l’entreprise. Il dépend directement du chef d’entreprise ou du directeur des travaux.
 
Il est responsable de la qualité des travaux effectués, de la tenue des délais et du respect du budget. Il contrôle toutes les étapes du chantier, depuis l’étude du dossier jusqu’à la réception des travaux. Toujours en déplacement, il fait le lien entre tous les intervenants, décideurs ou exécutants. Il étudie le dossier concernant le projet de construction, les plans d’architecte, les différents cahiers des charges, les devis. Il effectue les démarches administratives et techniques d’ouverture du chantier.
 
Il assure la gestion financière, organise les approvisionnements. Il intervient dans le choix des matériaux et des équipements utilisés ainsi que dans les négociations avec les sous-traitants. Il surveille l’avancement des travaux, étudie avec les ingénieurs les problèmes rencontrés et veille aussi au respect des dispositifs de sécurité.  Il décide de la composition des équipes et gère les plannings de travail. Il peut participer au recrutement des personnels. Le conducteur de travaux rédige les rapports de chantier et rencontre les clients. Il travaille aussi dans des bureaux d’études techniques ou des cabinets d’architecte.
 
La fonction de conducteur de travaux constitue un aboutissement dans la carrière d’un technicien du bâtiment et des travaux publics. Un conducteur de travaux expérimenté peut créer sa propre entreprise. L’acquisition d’un diplôme d’ingénieur du bâtiment et des travaux publics est aussi une évolution possible. Les chefs de chantier peuvent accéder à ce poste après quelques années d’expérience professionnelle et une formation complémentaire.

Fiche métier

En savoir plus

Chef(fe) de chantier

Selon la taille du chantier, le chef de chantier dirige en partie ou en totalité les travaux (plusieurs chefs de chantiers sur les gros chantiers). Il supervise l’installation du chantier, la livraison et la réception des engins et des matériaux. Il seconde le conducteur de travaux dans le contrôle des approvisionnements et la gestion du personnel.
 
Présent en permanence sur le chantier, il organise le travail à partir des plans qui lui ont été confiés et coordonne l’action des différents corps de métiers présents simultanément ou successivement sur le chantier, organise des réunions de chantiers. Il est responsable des délais d’exécution et définit les volumes d’heures et de main d’œuvre nécessaires. Il doit avoir une bonne appréciation des conditions concrètes de réalisation des tâches, des besoins en hommes et des matériels à mettre en œuvre. La fin de la journée est dédiée aux travaux administratifs : comptes rendus et préparations de réunions de chantier. Le chef de chantier veille également à l’hygiène et au respect des règles de sécurité du travail particulièrement importants dans le domaine des travaux publics.
 
Très mobile, le chef de chantier est appelé à se déplacer et à effectuer de nombreuses visites sur le terrain. Son rythme de travail peut être modifié par des impératifs techniques, des délais à respecter et surtout les intempéries.

Fiche métier

En savoir plus