Les travaux de rénovation

Pour l’adaptation à la perte d’autonomie

La perte d’autonomie et de mobilité, qu’elle soit liée à l’âge ou à une situation de handicap, peut nécessiter d’adapter votre logement pour rester chez vous en toute sécurité plus longtemps.

Chaque année, plus de 2 millions de personnes de plus de 65 ans sont victimes d’une chute chez elles. Mais avec plus de 90% des Français désireux de vivre chez eux le plus longtemps possible, l’adaptation pour favoriser le maintien à domicile est devenue un enjeu primordial.

Ces adaptations ont pour objectif de prévenir les chutes et de rendre le logement plus accessible et confortable.
Des travaux de rénovation tels que la transformation d’une baignoire en douche, l’installation d’un monte escalier, l’élargissement des portes ou encore l’équipement de revêtements adéquats sont par exemple conseillés.

Découvrir le site pour-les-personnes-agees.gouv.fr

Les travaux recommandés en cas de perte d'autonomie

Bon à savoir

Le locataire en situation de handicap ou de perte d'autonomie peut faire, à ses frais et sous conditions, des travaux d'adaptation du logement. Au départ du locataire, le propriétaire ne peut pas exiger que le locataire remette le logement dans l'état dans lequel il était avant les travaux d'adaptation. 

Pour en savoir plus sur la nature des travaux concernés, les conditions et les démarches à réaliser.

Pour vous aider à financer vos travaux de rénovation en cas de perte d’autonomie

À compter du 1er janvier 2024, l’aide MaPrimeAdapt’ financera des travaux de logement pour les personnes âgées et celles en situation de handicap. 

Voir l'aide MaPrimeAdapt'

Avant cette date, vous pouvez faire une demande d’aide Habiter facile.


Prévenir la perte d’autonomie

Pour vous informer sur les solutions existantes afin de vous permettre de rester vivre chez vous plus longtemps en cas de perte d'autonomie et de mobilité.

Paramètres d’affichage

Choisissez un thème pour personnaliser l’apparence du site.