Installer et utiliser le thermostat de votre maison


    • Ce système vous permet de choisir la température de votre logement, que vous soyez absent ou présent.

    • Quand vous n’êtes pas chez vous, vous pouvez baisser la température.

    • Avant votre retour, vous pouvez la faire remonter pour un confort optimal.

    • En comparaison avec un logement chauffé en permanence, vous réalisez des économies non négligeables.

    • Vous pouvez programmer des températures selon les moments de la journée et des jours de la semaine en fonction de l’occupation du logement.

  • Filaire ou sans fil, il existe plusieurs types de thermostats adaptables en fonction de votre système de chauffage.

    Si vous choisissez un thermostat sans fil, vous l’installez où vous le souhaitez dans votre maison, de préférence dans une pièce de vie. Il est relié à un système connecté qui vous permet de régler à distance et en temps réel le chauffage via une application sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

    Vous pouvez aussi opter pour un thermostat intelligent qui adapte automatiquement le chauffage à vos besoins. Ses capteurs de présence modifient la température quand vous rentrez ou sortez de votre maison.

    Votre choix de thermostat dépend de votre système de chauffage individuel.

    • Si vous êtes équipé d’une chaudière ou d’une pompe à chaleur, le thermostat vous permet de régler une température de consigne (température à atteindre dans une pièce). Grâce à un récepteur installé sur votre équipement, le thermostat commande le chauffage.

    Si vous avez des radiateurs électriques, ils doivent disposer d’un récepteur individuel sans fil ou d’un fil pilote pour régler la température de chaque pièce selon vos besoins.

  • Il est préférable d’installer votre thermostat :

    • À 1,50 m du sol, à plus d’un mètre d’une ouverture (fenêtre..) ou d’une source de chaleur (radiateur…),
    • Dans une pièce de vie, de préférence au centre de la maison sur un mur intérieur et sans chauffage d’appoint (radiateur électrique supplémentaire, poêle…).

    Selon vos habitudes, vous pouvez définir différents programmes :

    • En fonction de vos plages horaires, choisissez une température de 19 ou 20 °C quand vous êtes présent, en baissant à 16 ou 17 °C la nuit.
    • Quand vous quittez votre logement quelques heures ou quelques jours, vous pouvez baisser de quelques degrés la température.
    • Programmez le chauffage pour qu’il soit à température confortable à votre retour.

    En baissant d’1°C la température de consigne, vous pourrez gagner en moyenne 7 % de consommation en moins. De même, une température réduite la nuit et pendant vos absences peut vous faire réaliser des économies conséquentes.

  • Avec votre thermostat connecté, vous disposez dans la plupart des cas d’une application de pilotage du thermostat à distance. Elle vous permettra de modifier de n’importe où la température ambiante.

    En plus de la gestion à distance, ces applications offrent un suivi détaillé des consommations et s’accompagnent de conseils d’optimisation ou d’alerte. Votre fournisseur d’énergie complètera ce suivi en vous donnant un aperçu global de vos consommations.

Les autres rénovations énergétiques

Plus de confort thermique, moins de factures d’énergie et de CO2 :

Tous les travaux améliorant la performance énergétique de votre habitation.